Fibromyalgie

Fibromyalgie

 

Mal partout, mal tout le temps !

Connue autrefois sous les noms de fibrosite ou de polyinsertionite, le syndrome est communément appelé fibromyalgie et provient des termes "fibro" pour les tendons et les ligaments, "my(o)" pour les muscles et "algie" pour la douleur.

La fibromyalgie est un syndrome caractérisé par une sensation de douleur générale diffuse et un sentiment de fatigue profonde. C'est un rhumatisme abarticulaire pénible à supporter, qui peut, dans certains cas, devenir invalidant.

La douleur est ressentie comme une sensation de brûlure de la tête aux pieds. Aiguë à certains moments, elle peut passer d'un endroit à l'autre et devenir plus intense dans les parties du corps les plus utilisées. Elle peut être suffisamment forte pour entraver une activité professionnelle et les tâches quotidiennes ou n'être qu'un léger inconfort, selon les personnes atteintes. Elle peut aussi avoir des phases de rémission.

La fatigue varie d'un sentiment de lassitude à un épuisement total, semblable aux effets d'une grosse grippe. Elle est intermittente aussi. Parfois, les personnes atteintes se sentent vidées de toute énergie; elles ont momentanément complètement perdu leurs forces.

Le sommeil perturbé aggrave ou provoque les symptômes cités ci-dessus.

 

Auteur : sources diverses.

Rhumatisme des parties molles et Fibromyalgie

Voici un document PDF qui en parle :

Rhumatisme des parties molles et Fibromyalgie

Syndrome

 

Lors de conférences données en 2010, 2011 et 2012 dans l'ensemble de la Suisse romande et à Berne, le Dr Jean-Jacques Volken (spécialiste FMH en médecine interne et rhumatologie, médecine manuelle SAMM, traitement de la douleur SSIPM), explique la fibromyalgie comme suit :

A) INTRODUCTION

Histoire :

1904 Sir William Gowers parle de fibrositis, il pensait à l’inflammation du tissu conjonctif.
1975 Moldovsky décrit des troubles du sommeil profond chez les patients fibromyalgiques.
1990 Wolfe décrit les critères de classification de la fibromyalgie (tender-points).
1992 Définition de l’OMS (= Organisation Mondiale de la Santé), code M79.0.

Il y a la fibromyalgie primaire, (environ 80 % des cas) ainsi que la fibromyalgie secondaire qui survient à la suite de certaines maladies (polyarthrite rhumatoïde, arthrose, syndrome d’hypermobilité…). Un certain nombre de cas de fibromyalgie est déclenché par un accident grave.

Lire la suite : Syndrome

Vivre avec la fibromyalgie

 

Il convient de s'adapter en conséquence, en modifiant son mode de vie, en combinant les périodes de repos et d'activité.

Réorganiser sa vie afin de diminuer au maximum le STRESS.

La chaleur, les bains, la réduction du stress, la relaxation, peuvent soulager le mal. Il est important de réentraîner les muscles progressivement à l'effort.

Un soutien psychologique et/ou les thérapies douces telles que l'acupuncture, l'eutonie, le yoga etc. permettent d'atténuer les douleurs et la fatigue.

L'entourage est d'une grande aide par son attitude de compréhension, de tolérance et surtout d'écoute. Il est donc important qu'il soit informé également.

La personne touchée par cette maladie doit participer activement à son propre traitement avec l'aide des médecins et des autres thérapeutes.

Une personne comprise et positive retrouvera plus rapidement une certaine qualité de vie.